La communauté

24 utilisateurs en ligne isatis

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 1e5 fois

3 commentaires

Nettoyage du capteur d'un appareil photo numérique reflex

Nous avons tous à un moment ou à un autre, été outrageusement stupéfait à la vue du nid de poussière présent sur le capteur, la première fois que l'on a pensé à se préoccuper de sa santé. Comment est ce possible ? Pas à moi quand même !
Et si, il faut se rendre à l'évidence le capteur est bien rempli. L'aurais-je mal stocké ? Est-il un ramasse-poussière ? Et surtout : comment vais-je le nettoyer, moi, mon capteur ?

Les précautions contre la poussière.

La première des préoccupations qui doit nous concerner lorsque l'on pose son boîtier, c'est de savoir combien de temps on le pose justement (c'est toujours une question de pose!).Si vous devez arrêter votre boîtier pendant un long moment (2 ou 3 semaine par exemple),il est très utile d'enlever les piles ou les accus de l'appareil. En effet même éteint il reste sensible aux effet statique de l'électricité, d'où l'utilité de retirer l'alimentation du bébé.

Votre capteur n'a pas besoin d'être chargé en électricité statique, bien au contraire les fabriquants ont tendance à recouvrir ceux-ci de surface anti-statique pour éviter qu'ils n'attirent la poussière.

Ne l'entreposez pas à l'air libre, de nature frileuse lorsqu'il se repose, votre boîtier préférera le fond de la sacoche photo, là où les courants d'airs chargés de poussière ne risque pas de l'atteindre. Il vous paraîtra peut être douillet, mais les changements de température ne sont pas son fort non plus; après une balade hivernale à l'air libre, par exemple, ce n'est pas la peine de le laisser à coté du chauffage, ça ne change rien pour la poussière, c'est vrai, mais nous parlons en ce moment du stockage et je pense qu'il est bon de faire cette petite précision, vu la sensibilité de l'électronique.

Les solutions à la poussière.

Les capteurs des reflex, sont exposés aux poussières du fait de leur accessibilité. Effectivement vous devez vous souvenir (si vous avez lu le guide "Compact, Bridge ou Reflex") que ces boîtiers ont des objectifs interchangeables, donc plus de risques pour nos (très) chers capteurs... Logiquement, et de plus en plus, nous en voyons naître avec des systèmes anti-poussières en leur sein, autour du capteur. Le dernier Canon 400D par exemple, l'alpha 100 de chez Sony ou encore le Lumix L1 pour Panasonic (j'arrête la liste mais il y en a d'autres), ont tous leur système anti-poussière, qui va du revêtement anti-statique sur filtre passe-bas au filtre à ondes supersonic qui agit par vibration. Certaines solutions à la saleté se mettent en route automatiquement à la mise sous tension et/ou à l'arrêt de l'appareil, d'autre sont à actionner manuellement, peu importe au final tant que votre futur boîtier vante ses mérites face à la poussière via une solution valable. Tout cela est parfait, mais quand je n'ai pas « d'anti-saleté » et que je retrouve mon capteur sale; Comment faire?

A ce stade, deux possibilité s'offre à vous; soit vous achetez le tout dernier nettoyant pour capteur à X euros ou vous essayer par vos propres moyens...

Cette dernière opération peut s'avérer dangereuse pour votre capteur si toute la minutie et la rigueur ne sont pas au rendez-vous. Nous avons testé pour vous un kit de nettoyage disponible dans le commerce et dont le compte rendu se trouve sur le site (voir le dossier kit de nettoyage). Sinon nous avons également déniché un dossier des plus intéressant sur le dépoussiérage manuel et nous allons vous tracer les grandes lignes dans ce lien.

Récapitulatif des dossiers:

Retour Suite
  • isatis le 29-05-2014 : Etp :Ch'uis l'seul !!!Sûrement pas  :))  c'était juste un post pour annoncer le dossier qui n'appelait pas de commentaires sauf à avoir un problème particulier   :)
  • Etp le 28-05-2014 : Content d'avoir cliqué môa !!!Ch'uis l'seul !!!:clap: :clap: :clap:
  • debarnon le 26-05-2014 : http://www.pixelvalley.com/forum/img/smilies/clapclap.gif