La communauté

25 utilisateurs en ligne jmc

Se connecter
S'inscrire

Les bases de la photographie au sténopé

Avec l'emploi du sténopé, nulle notion de piqué, de prise sur le vif, de photographie sportive... etc. Cette façon d'aborder la photographie, tend plus en une approche "artistique", ou l'émotion et le ressenti est mis en avant par rapport à la technique. Bien que ce soit de la photo, ces approches n'ont que très peu de points communs.

Des temps de pose longs, très longs

La physique même imposée par le sténopé nous donne une équivalence de très petit diaphragme, donc des temps de poses à rallonges. De quelques secondes à plusieurs minutes suivant l'éclairage. Bien que la cellule de votre appareil fonctionne peut-être en mode manuel et sans objectif (cela dépend des marques), les vitesses préconisées ne sont pas correctes pour une exposition juste. John Malcolm, photographe sténopiste propose sur son site un tableau permettant de se faire une idée de la compensation que nous devons appliquer aux chiffres donnés par la cellule pour une bonne exposition ( The Penultimate Pinhole Photography Site). Bien entendu, rien ne remplace l'expérience...

Tableau d'aide au temps de pose à utiliser au sténopé.

Indication cellule
Compensation
Exposition correcte
1 seconde
x1,25
1,25 seconde
5 secondes
x1,5
7,5 secondes
15 secondes
x2
30 secondes
45 secondes
x2,5
135 secondes
2 minutes
x3
6 minutes
5 minutes
x4
20 minutes
10 minutes
x5
50 minutes
20 minutes
x6
2 heures
40 minutes
x8
5 heures 20 minutes

Le cadrage

Le cadrage est parfois, souvent impossible dès que l'on sort des conditions de très forte luminosité en extérieur. Dans de très bonnes conditions lumineuses, le viseur de notre reflex sera d'une grande aide, sinon le cadrage se fera plus au jugé où là encore l'expérience est irremplaçable.

De manière générale le sténopé est très sensible aux artefacts et il faut donc veiller à avoir le soleil dans le dos le plus souvent possible. De même les quantités de lumière diminuent le contraste des photos. Tout cela est dû à la construction même du sténopé.

Ainsi nous pouvons avoir de jolis clichés :

Exemple d'image au sténopé en extérieur.

Exemple d'image au sténopé en extérieur

Exemple d'image au sténopé en intérieur.

Exemple d'image au sténopé en intérieur

Un exemple de photos avec artefacts, il est tout à fait possible de se servir de cet effet :

Exemple d'artefacts (lumière directe).

Exemple d'artefacts (lumière directe)

Exemple d'artefacts lumière de côté .

Exemple d'artefacts lumière de côté

Retour
  • yiu1980 le 15-01-2009 : En fait allez de nouveau sur cette galerie il y a des photos !!Y a des news !http://www.flickr.com/photos/yiu1980/En fait je fais de la sténopé avec des boites en fer blanc.Comme je n'ai pas de labo, je fais mes tirages sur...
  • zitoune le 13-01-2009 : Oui pareil je suis preneur de quelques explications :D
  • sandro le 13-01-2009 : Les photos sur la galerie Flickr ont l'air très intéressantes, mais je n'ai pas tout comprit, peut être quelques explication ?
  • yiu1980 le 13-01-2009 : Je me suis laché ca y est !Voila le reste des photos et des tests !!Non concluant je vous le confirme !!Mais c'est un debut !!Voilà le lien !!http://www.flickr.com/photos/yiu1980/
  • sandro le 08-01-2009 : Ma contribution au sténopé numérique, la compo est à ch..e mais c'est ce que j'avais sous le yeux quand j'ai fais le sténopé. Par contre le trou du mien doit être trop petit.