La communauté

29 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 6644 fois

0 commentaires

Retouches

Les descriptions données ci-dessous sont données pour un fonctionnement classique des différents logiciels de retouche photo (Photoshop, Corel photopaint, Paintshop pro, …pour ne citer qu’eux) mais bien d’autres logiciels adoptent les mêmes principes qui sont passés dans les mœurs aujourd’hui.

Contraste

Le contraste correspond à la différence qui existe entre les zones de blancs et les zones de noir sur une photo. Pour exemple sur une photo noir et blanc: une image qui vous parait totalement grise aura peu de contraste alors qu’un contraste élevé vous donnera une image avec des contours bien définis, un blanc éclatant et un noir profond. Ensuite, la courbe de niveaux permet de régler le niveau des gris (en général on vous propose de prendre l’outil pipette et on vous donne la possibilité de choisir le noir le plus noir, le blanc le plus blanc et le gris moyen) à partir de là vous pouvez modifier les références de la courbe de niveau en modifiant le point central et les extrêmes. Cependant, le choix du contraste est directement lié avec la luminosité, c’est pour cela que bien souvent les deux réglages apparaissent dans la même fenêtre permettant de modifier les deux conjointement. La plupart des logiciels permettent également de faire ces réglages en ayant un aperçu en temps réel de l’effet donné sur l’image (n’hésitez pas à tester dans différentes configurations afin de vous familiariser avec le fonctionnement) vous prendrez bien vite le coup de main.

Luminosité

Comme son nom l’indique c’est la lumière qui apparaît sur la photo. La puissance lumineuse des parties claires et la profondeur des parties sombres doivent être en général équilibrés. En co-relation avec le contraste, elle permet de parfaitement étalonner les valeurs d’une image.

Balance des blancs

La balance des blancs permet d’avoir une photo neutre sur le plan des couleurs. Pour une grande partie d’entre vous, votre appareil photo fait cela tout seul au moment de la prise de vue. Cependant, vous avez la possibilité d’ajuster plus précisément cette balance des blancs vous assurant une image dont les couleurs ne sont pas altérées par l’éclairage. Pour cela, vous avez généralement un onglet nommé « variantes » ou « balance des blancs » vous offrant la possibilité de varier la couleur dominante de votre image. Vous pouvez ainsi transformer une photo que vous avez pris à l’éclairage d’une bougie qui va être rougeâtre en une image dont la dominante sera bleutée. Au gré de vos envies.

Remplacement des couleurs

La couleur d’une chemise sur une photo ne vous plait pas ? Vous pouvez la changer. Pour ce faire, avec l’outil sélection (rectangle, lasso magnétique ou baguette magique), sélectionnez la partie de l’image où se trouve le sujet à modifier et allez dans l’onglet « remplacer la couleur » (dans les transformations). Cet outil permet grâce à son outil pipette de sélectionner la couleur (vous pouvez aussi choisir un taux de tolérance) que vous allez modifier. Ensuite des réglettes permettent de varier la sélection (couleur, saturation, luminosité, contraste). Là aussi faites donc des essais pour choisir la couleur idéale pour votre chemise, vous serez sûrement surpris des possibilités qu’offre votre logiciel.

Retouches et ajout/enlèvement d’éléments

Qu’un élément soit ajouté ou enlevé, le principe est similaire. Vous prenez une image et vous ajoutez une autre portion d’image par-dessus, cela peut être un fond, un nuage, un personnage ou autres. Comme pour le remplacement des couleurs, vous pouvez sélectionner la zone à enlever avec l’outil sélection (rectangle, lasso magnétique ou baguette magique). Une fois la zone sélectionnée, ne l’effacez pas mais ouvrez un nouveau calque sur lequel vous allez combler la zone en reproduisant le fond. Si le fond est complexe, vous pouvez suivant les cas, faire un copier/coller d’une autre zone similaire pour la mettre sur l’élément à cacher. Par contre, si le fond est uni, il vous suffit avec l’outil pipette de prélever la couleur à proximité de la zone et de la remplir avec le pinceau, le pot de peinture ou l’aérographe par exemple. Il est parfois possible de sélectionner une zone proche de l’élément à cacher et de l’étirer par dessus cette zone. Dans ces trois cas, nous vous conseillons lorsque c’est possible de donner une taille plus grande à l’image que vous mettez par-dessus la zone à cacher. Cela vous permettra ainsi de faire un bord doux (avec un dégradé devenant transparent) et d’avoir un rendu où vous ne verrez pas la délimitation des éléments ajoutés.

Composition

Que ce soit au moment de la prise de vue ou après sur un logiciel, la composition d’une photo fait une grande partie de sa valeur. Il est donc relativement important de cadrer correctement sa photographie afin de lui donner les atouts qu’elle mérite. Vous avez ainsi plusieurs possibilités comme la présence de cadres appropriés à votre image, la présence d’écritures ou de jeux de couleurs.

Retour Suite