La communauté

24 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 87487 fois

87 commentaires

Comparatif Sac à Dos Photo

Nous commençons aujourd'hui un comparatif pour tous ceux qui ont pensé s'offrir un sac photo. Nous comparons 6 sacs à dos photo avec deux budgets assez larges. Notre premier comparatif se portera sur les sacs photo aux alentours de 50 €, le deuxième sur une gamme de prix s'étalant autour de 100 €. Ces prix, donnés à titre indicatif ont été relevés sur le site missnumerique.com. Ils peuvent varier d'un marchand à l'autre et d'une période à l'autre.

Quels sacs photo ?

Dans les sacs que nous avons testés et comparés, nous différencions deux grandes catégories. Les sacs à deux bretelles et ceux à une bretelle. L'architecture même des sacs à dos photo est très différente, le sac à dos à deux bretelles offrira un plus grand confort, souvent aussi une plus grande capacité de rangement. En revanche le sac à une bretelle reste un must de compacité et de praticité, un argument souvent important lors de balades, où nous souhaitons toujours « dégainer » assez rapidement.

Avec quel matériel avons-nous testé ?

Les sacs photo que nous avons testés étant de tailles diverses, nous avons utilisé pour tous les sacs le matériel de la rédaction :
- Nikon D200
- Tamron 70-200 mm f/2,8
- Tamron 17-50 mm f/2,8
- Nikkor 50 mm f/1,4
- Nikkor 85 mm f/1,8
- Flash cobra
- Pare-soleil, filtres, câbles, cartes mémoire, chargeur, 2 batteries supplémentaires.
Comme certains sacs offraient une capacité de rangement plus importante, nous avions a disposition quelques 135 mm f/2,8 d'encombrement différents, un 80-210 mm f/4,5-5,6.

Voici le volume que représente l'équipement cité plus haut.

Voici le volume que représente l'équipement cité plus haut.

Que trouvons-nous pour 50 € ?

Pour 50 € environ, nous avons comparé ces trois sacs photo :
- Vanguard Pampas 47 (Cliquez ici pour acheter ce sac)
- Iso Fourre-tout Legend (Cliquez ici pour acheter ce sac)
- Stonewood Big 72 (Cliquez ici pour acheter ce sac).

Le sac Iso Legend

Nous avons rentré dans ce sac le matériel de la rédaction, plus le 80-210 mm. Doté de deux bretelles, le sac à dos photo Iso Legend est de loin le plus compact de ces trois sacs. Tellement compact en fait qu'il est très inconfortable pour les personnes un peu trop grandes. C'est bien simple, au dessus d'un mètre quatre vingt, il n'est pas utilisable. Même avec tous les réglages possibles des sangles, il arrive bien trop haut dans le dos. La sangle ventrale supérieure n'est plus utilisable au risque de souffrir de strangulation !

Côté rangement, il est correctement conçu. Nous pouvons, sans modification aucune, y ranger un boîtier avec un gros téléobjectif. Seul défaut, nous sommes obligés de ranger le 70-200 mm monté sur le boîtier. La poche à l'extérieur du sac accueille largement une petit bouteille d'eau ou un téléobjectif compact, malheureusement pas le modèle que nous avions pour les tests (70-200 mm f/2,8). Cette poche est protégée par un rembourrage en mousse

A l'intérieur du sac, le boîtier et son téléobjectif sont tenus par deux sangles élastiques. Le maintien est parfait, seul le rangement est un peu lent. Les poches à accessoires sont spacieuses, seule celle sur la façade manque d'une protection digne de ce nom. Enfin un défaut important selon nous : les fermetures. La qualité est moyenne, et elles se coincent trop facilement en bout de course. Un défaut qui peu agacer en sortie photo.

Le sac Iso Legend fermé à gauche, puis ouvert, avec l'ensemble du matériel.

Le sac <strong>Iso Legend</strong> fermé à gauche, puis ouvert, avec l'ensemble du matériel.

Un sac photo vraiment petit et peu confortable pour les grandes personnes.

Un sac photo vraiment petit et peu confortable pour les grandes personnes.



Le sac Stonewood Big 72

Nous avons rentré dans ce sac le matériel de la rédaction, plus le 80-210 mm, et deux 135 complémentaires. Le Stonewood 72 est d'un très bon rapport capacité de rangement/prix. Il est lui aussi à deux bretelles et s'avère être bien plus confortable que le modèle Iso Legend, en grande partie grâce à sa taille. Tout comme l'Iso Legend, il est « water-proof » (étanche dans une certaine limite) et propose également un sac type kaway, plastifié, conçu pour résister à n'importe quelle averse. La protection se situe dans la doublure extérieure du sac et ne prend donc pas de place dans la partie rangement photo. Ce sac, plus grand, offre également un espace de stockage pour ordinateur portable, protégé bien entendu. Un autre atout de ce sac photo, le nombre de poches de rangement. Elles sont nombreuses et permettent de prendre en plus de l'ordinateur et du matériel photo, bien des choses.


Bien entendu ce sac à dos photo vu sa taille, peut accueillir un gros téléobjectif. Il suffira pour cela de jouer avec les compartiments à velcro et trouver l'organisation adéquate pour tout caser. C'est à cette occasion que nous nous sommes rendus compte de la qualité toute relative desdits velcro. Le modèle que nous avons testé était bien entendu neuf et déjà les velcro accrochent moyennement. Nous émettons donc des doutes sur la durée dans le temps. Un détail, ne jamais ouvrir ce sac photo verticalement. Contrairement à son petit frère Iso Légend, rien n'est prévu pour maintenir le boîtier. L'espace étant assez grand, l'appareil photo a une fâcheuse et coûteuse tendance à tomber... Il suffit de le savoir.

Une (très) bonne nouvelle pour ce sac est la place prévue pour recevoir à l'extérieur du sac, le trépied.

Sac à dos photo Stonewood Big 72 fermé et ouvert.

Sac à dos photo Stonewood Big 72 fermé et ouvert.

Le Stonewood Big 72 en situation, équipé d'un trépied à l'emplacement prévu sur le sac.

Le Stonewood Big 72 en situation, équipé d'un trépied à l'emplacement prévu sur le sac.



Le sac Vanguard Pampas 47

Bien que plus petit que les deux autres modèles testés, nous y avons rentré tout le matériel de la rédaction, plus un 135 mm. Le sac Vanguard Pampas 57 est le seul modèle des sacs à dos photo de cette gamme de prix équipé d'une seule bretelle. C'est donc le seul sac que nous pouvons ouvrir debout, en marchant, très rapidement. C'est un sac compact et bien proportionné. Il s'adapte réellement bien à la taille de l'utilisateur sans perdre son confort d'origine. La qualité de fabrication semble être au rendez-vous, toutes les poches sont protégées et rembourrées.

L'accessibilité de ce sac a été privilégiée, point des plus importants pour ce type de sac (une bretelle). Le rangement central propose trois accès différents, dont un spécialement pour le boîtier, plus rapide d'accès que les autres. Nous pouvons positionner le boîtier dans le rangement central avec des objectifs très différents, un bon point pour ne pas refaire notre organisation à chaque remballage.

Comme tous les sacs à une bretelle, il faut bien prendre en compte que lorsqu'il est plein et donc lourd, une longue promenade pédestre sera moins confortable qu'avec un modèle où le poids se réparti sur les deux épaules. Malgré son prix plus élevé, c'est le sac qui a retenu notre attention dans cette gamme de prix.

Sac à dos photo Vanguard Pampas; ouvert, fermé.

Sac à dos photo Vanguard Pampas. Ouvert, fermé.

Sac à dos photo Vanguard Pampas mis en situation. Ouverture rapide.

Sac à dos photo Vanguard Pampas mis en situation. Ouverture rapide.

Quel sac, pour quelle utilisation à environ 50 € ?

Au niveau qualitatif, le sac à dos photo Vanguard nous a le plus convaincu. Il est compact, confortable, sa conception laisse présager une bonne tenue dans le temps et un espace de rangement vraiment optimisé. Il est, comme beaucoup de sacs photo, étanche aux petites pluies et la protection « anti-pluie-tropicale » est assurée sans pour autant priver le sac d'un rangement. L'ouverture et l'accessibilité sont elles aussi très bien étudiées. Cependant ce sac ne se désigne par à toutes les utilisations. En effet, le fait qu'il n'ait qu'une bretelle, le rend plus rapide d'utilisation mais moins confortable lorsqu'il est rempli car l'unique bretelle finit par cisailler l'épaule du photographe baroudeur. Ce n'est évidement pas une exclusivité, tous les sacs de cette conception en souffrent. C'est un sac qui sera choisi pour les petites balades (exit les randonnées d'une journée), ou pour les photographes urbains qui apprécieront sa compacité, sa discrétion et praticité sur le terrain.

Pour les randonnées photos, là où nous devons marcher longtemps et où nous pouvons prendre le temps de poser le sac pour chercher son matériel, le sac Stonewood sera parfait. Sa capacité de rangement en font un leader dans cette gamme de prix. Le trépied trouve également sa place et le sac accepte volontiers de recevoir de l'eau, des victuailles, un téléphone ou toute autre chose utiles aux baroudeurs. En ville ou pour une petite sortie, sa taille, le fait de devoir tout ouvrir à chaque utilisation le rendront tout de même moins pratique. Seul le sac Iso nous a quelque peu déçu. La qualité, le confort, des points à ne pas négliger sur ce type de produits.

Retour Suite
  • ronin le 14-01-2016 : Oupsss  :rougirJ'suis mauvaise langue ......  :gt:M'rci d'avoir vérifié  :tiptop
  • TomDut le 14-01-2016 : Coucou Ronin ! :pompomJ'ai regardé dans le bouquin de Bouillot, sisi, il parle aussi de Sony, dans la 3eme édition: alpha 100, 550, 700, 850, 900voilou !:)
  • ronin le 13-01-2016 : Désolé  :D:)  :)  :)
  • TomDut le 12-01-2016 : J'en ai commandé un, tu m'as vraiment fait envie...Faut que j'arrête de discuter, je fais des achats compulsifs, c'est pas bon ça  !!!!! :))
  • ronin le 12-01-2016 : Devant l'objectif, ouaip.Et yep, réduit la distance de mise au point, donc augmente le rapport de grossissement.J'ai commencé avec la raynox DCR250, grâce à Davidof, qui la maitrisé grave.Perso, avec un bridge qui accepté ce ...