La communauté

18 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 24268 fois

0 commentaires

Canon Powershot SX100is

Nous nous penchons maintenant sur le test du Canon SX100is, premier compact de la marque équipé d'un zoom 10x. Le marché du compact hyper-polyvalent est encore récent et très prisé. Nous y retrouvons donc les deux grands leaders du marché du compact, Panasonic et Canon. Nous allons voir ensemble ce que vaut le SX100is par rapport au reste de la production...

1. Prise en main, ergonomie

Le Canon SX100is se place entre le bridge et le compact en terme d'encombrement. Ses lignes et son design tout en rondeur ne le place pas vraiment dans le haut du pavé par rapport aux concurrents. De plus, la finition "tout plastique" ne lui apporte pas une grande classe non plus. Nous reconnaissons malheureusement Canon, dans le choix d'une coque économique mais peu flatteuse.

Canon SX100is de trois quart face, éteint Canon SX100is allumé Canon SX100is vue de dos Canon SX100is vue du logement de piles

Canon SX100is de trois quart face, éteint.

Canon SX100is allumé.

Canon SX100is vue de dos.

Canon SX100is vue du logement de piles.

Canon SX100is de trois quart face, éteint Canon SX100is allumé Canon SX100is vue de dos Canon SX100is vue du logement de piles

Se rangeant déjà difficilement dans une poche lorsqu'il est éteint, le SX100is devient assez gros et pataud, au moins visuellement, une fois allumé. Nous regrettons la bague d'adaptation habituellement présente sur les modèles Canon. Bien que pouvant recevoir une lentille de conversion, le SX100is devra obligatoirement s'équiper de son propre modèle. De même, nous aurions apprécié, et peut-être nous habituons-nous trop vite, un viseur optique qui viendrait compléter l'écran LCD.

L'écran LCD offre une taille correcte, dans la norme mais affiche une définition un peu restreinte de 172 kpx. Cette définis apporte juste de quoi satisfaire une prévisualisation, mais est inconvenante pour la précision d'image ou pour du partage à plusieurs. Nous retrouvons au dos de ce compact les principales commandes auxquelles nous avons recours. Ainsi non seulement tous les réglages sont disponibles, mais ils le sont rapidement. Des modes manuels au contrôle de l'exposition et des sensibilités, tout est disponible sur le SX100is sans pour autant rendre l'appareil confus en boutons. Une grande réussite pratique pour la prise en main.

Un petit regret cependant, le SX100is s'alimente d'accus de type AA (LR6). Nous n'aurions pas refuser de voir une batterie dédiée sur ce modèle. Il vous faudra pendre bien soin de choisir des accus de grande capacité, sinon l'autonomie en plus d'être dérisoire, vous coûtera très cher en piles. Notons que malgré une finition peu convaincante, toutes les prises sont protégées.

2. Le Canon SX100is en prise de vue

Nous commençons notre test avec la réactivité de l'appareil photo numérique SX100is. Son temps de mise sous tension, d'abord, n'a rien d'extraordinaire. Ce qui a tout de même le mérite de se classer dans la bonne moyenne du marché. Côté autofocus, et nous retrouvons avec plaisir la spécialité Canon, le SX100is est bon, et assure une mise au point des plus brèves. Malgré une amplitude optique pourtant très grande, l'AF ne peine pas. L'objectif relativement lumineux aide bien sûr, notamment en intérieur. Un très bon point donc pour ce premier compact au zoom 10x de la marque.

Nous avons été tout particulièrement étonné par la détection des visages. Jusque là très discrète voire carrément inefficace, le modèle présenté sur le SX100is relève bien la moyenne. Le suivi des sujets est précis, la détection très efficace, avec une importance clef donnée au regard. En revanche, le logiciel est lent, terriblement lent. Ainsi malgré sa précision et son efficacité, le suivi d'enfant sera encore très difficile, voire impossible s'ils ont des tendances hyper-actives.

Canon peut se féliciter de la conception optique du SX100is. Un objectif polyvalent étant toujours plus sujet aux aberrations, celui équipant ce modèle peut se vanter de la quasi absence de franges. Elles se font sentir à la pleine ouverture en grand angle et en télé, mais gardent une certaine discrétion. Dès que l'on ferme un peu le diaphragme elles se laissent oublier.

Nous retrouvons sur le Canon SX100is une balance des blancs souffrant dans les grandes zones d'ombres. Bien que fiable, elle pêche dans les mêmes conditions que celle de son homologue montée sur le Canon G9. Toujours rien d'alarmant. .

Toujours comme sur le G9 nous pouvons noter une légère amélioration de la gestion du flash. Cependant cette évolution reste très relative et est encore loin des compacts concurrents bien moins cher.

Canon nous habitue à la qualité et a encore soigné son mode macro. Il propose toujours une mise au point à 1 cm. L'autofocus ne perd pas son efficacité pour ce mode et il devient naturel d'approcher le monde du petit du bout de l'objectif.

Voici un exemple type de la faiblesse de la balance des blancs dans les grandes zones d'ombres.

Balance prédéfinieBalance auto

 

Une exposition toujours bien gérée sur le Canon SX100is

Clair obscure, Canon SX100is

 

La gestion des couleurs de ce Canon SX100is est très agréable, la balance des blanc garde les tons chauds des couchés de soleil.

Photo contre-jour au Canon SX100is

 

Le mode macro est égal à ce que nous connaissions de Canon. De bonnes habitudes de la marque nippone permettant à tous de s'initier à la macro.

Macro au SX100is

 

Voici les images studio, avec, au choix, les photos de la scène entière (cliquez sur une image pour la voir en taille réelle), et des photos d'identité de Ken en taille réelle. Cela signifie qu'un pixel du fichier est égal à un pixel à l'écran.

Scène entière
Ken taille réelle
scène à 80 ISO 80 iso scène à 100 ISO 100 iso
scène à 200 ISO 200 iso scène à 400 ISO 400 iso
scène à 800 ISO 800 iso scène à 1600 ISO 1600 iso
 

La gestion du bruit du Canon SX100is est commune à celle de son petit frère le Canon A720is. Une légère granulation est présente dès les premières sensibilités, sans être réellement gênante. Plus visible que chez la concurrence, comme l'on pouvait se douter, elle reste dans la norme avec un détail encore présent. On note une nette amélioration par rapport au bridge S5is. En effet, les détails restent à peu prés discernables, mais le bruit chromatique est plus discret sur le SX100is. La gestion des couleurs est très correcte jusqu'à 800 ISO, au-delà, la dégradation prend le dessus. Notons qu'une fois de plus les 1600 ISO annoncés sont purement commerciaux.

Conclusion

Canon n'a pas à pâlir de son premier modèle d'appareil photo numérique compact équipé d'un zoom 10x. Loin au-dessus du Panasonic TZ3/TZ2, ce SX100is a pour lui une rapidité et une efficacité largement au niveau des compacts moins polyvalents, une gestion des couleurs et de l'exposition vraiment agréable et que certains compacts pourraient jalouser. Nous apprécions les efforts de Canon en terme de logiciel, bien qu'en dessous de la concurrence (de peu maintenant), les avancées sont tout à l'honneur de l'appareil et raviront les utilisateurs en leur proposant un appareil vraiment polyvalent et doté d'aide à la prise de vue enfin à la hauteur.

En bref

Canon Powershot SX100is

Canon SX100is

Ce qu'on a aimé

  • Rapidité top
  • Rendu couleurs
  • Macro
  • Polyvalence

Ce qu'on a moins aimé

  • Absence de grand angle
  • Balance des blancs auto perfectible

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main13
  • Ergonomie, Design, Menus12
  • Flash11
  • Macro13
  • Rendu des photos13
  • Réactivité14

Note globale

Note globale: 13 sur 20
Retour