La communauté

27 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 8422 fois

0 commentaires

Nikon CoolPix S3

Le Nikon CoolPix S3 est le dernier bijou signé Nikon. Ce nouvel appareil présente au premier abord un écran plutôt large et un design simple. Tout le monde reconnaît le savoir-faire de Nikon dans le domaine de la photo, on attend donc de cet appareil des prouesses sur la qualité des images. Dans la lignée de ses grands frères les S1 et S2, le S3 garde une allure semblable différenciée par une légère différence d’épaisseur et une nouvelle résolution d’image atteignant 6 Mpx.

Reprenant la finesse esthétique des S1 et S2, il est disponible en noir mat, en gris platine et blanc nacré. Il reprend également l’objectif périscopique permettant de garder l’objectif à l’intérieur du boîtier lors des zooms.

Nikon Coolpix S3 vue de face et de dos

Nikon Coolpix S3Nikon Coolpix S3

 

Sommaire :

1. Prise en main et prise de vue

De son design engageant au premier abord, il découle une adaptation nécessaire dans la prise en main et il faudra vite se faire a une nouvelle tenue de l’appareil. Car au début, on a une légère tendance à avoir le majeur gauche placé devant l’objectif qui se trouve dans le coin supérieur de l’appareil mais on s’habitue très vite à la nouvelle position de la main.

L’appareil réagit rapidement à l’allumage (environ 1 seconde). Il est doté d’un écran de 2,5 pouces avec une visibilité limitée depuis les côtés. Certes il est de taille confortable mais il ne propose que 110 000 pixels, là ou d’autres vont jusqu’à 230 000. La taille de l’écran est respectable mais les performances plutôt décevantes.

Le mode scènes comprend 16 choix permettant d’avoir accès à chaque situation ou presque, le mode automatique faisant le reste. On notera en particulier le mode portrait avec assistance pour réussir vos portraits en soirées, mode dans lequel l’appareil reconnaît automatiquement où se trouvent les personnes pour adapter la mise au point.

L’optique Nikkor en 3X est suivie par un capteur de 6Mpx permettant de faire aisément des agrandissements. L’objectif restant à l’intérieur du Nikon est un atout indéniable de cet appareil. Ci-dessous une comparaison entre la focale courte (35mm) et la focale longue (105mm).

Exemple de zoom mini et maxi avec le Nikon Coolpix S3

Nikon Coolpix S3Nikon Coolpix S3

 

On a apprécié le Mode « Intervallomètre » qui permet de prendre des photos en continu avec la possibilité de régler le temps d’intervalle entre deux photos pouvant aller jusqu’à une heure (l’appareil s’éteignant et se rallumant automatiquement pour prendre la photo) Une nouveauté bienvenue et que l’on a envie d’exploiter avec un trépied sur des couchers de soleils, l’épanouissement d’une fleur,…

En parcourant les modes scènes vous découvrirez également un mode permettant de faire de la reproduction de documents noir et blanc (vous voilà espion 007). La qualité d’image ressemble à celle que vous auriez avec une photocopieuse (image aplatie) vous n’avez ainsi plus qu’à la reprendre sur votre ordinateur et à l’imprimer. L’utilité est à vérifier mais cette nouveauté en évoluant sur les prochains appareils pourrait être efficace.

2. Ergonomie, design, menus

Le Nikon S3 se présente avec un boîtier le plus simple, sans artifices. Son format permet de le glisser dans toutes les poches et son objectif intégré dans le boîtier limite les chocs. Un clapet vient de surcroît protéger l’objectif lorsque l’appareil est éteint.

L’écran de 110 000 pixels et ses 2,5 pouces (6,34cm) offre un confort de visualisation par son grand écran mais l’image est classique et le traitement anti-reflet de l’écran rend inévitable les traces de doigts une fois l’écran éteint. Les boutons quant à eux sont fonctionnels et explicites, permettant de changer rapidement les principaux réglages avec un accès à des menus simples à comprendre et agrémentés de symboles intuitifs. Les menus pouvant être sélectionnés en texte ou en icônes. L’appareil n'a pas d’excentricité et propose un fonctionnement simple et efficace.

Le Nikon Coolpix S3 est livré avec la « Cool-Station » d’encombrement réduit. Reconnue sans aucun problème par l’ordinateur, la liaison entre les deux appareils se fait sans délai. On regrette juste que le branchement sur l’appareil photo et la base d’accueil soit différent . On ne peut brancher directement le câble USB sur l’appareil photo, il vous faudra amener la station avec vous lors de vos déplacements. Ceci explique sans doute son encombrement minimal.

On a noté aussi la facilité de transfert de la mémoire interne (12Mo) vers la carte de mémoire SD ainsi que la possibilité de changer de carte mémoire pendant que l’appareil est en marche (les photos étant stockées alors dans la mémoire interne).

3. Rendu des photos

L’appareil fait un traitement fidèle des images, leur donnant une teinte agréable. Le flash est loin d’éclairer jusque dans les coins de l’image en angle ouvert. Il se rattrape de cette faute par le fait qu’en étant positionné très proche de l’objectif, il ne crée que très peu d’ombre portée et rend ainsi l’utilisation du flash beaucoup moins inconfortable que sur d’autres compacts ou ultra-compacts.

Le mode macro fonctionne dès 4 cm mais a rapidement tendance à imposer un flash. En intérieur, le flash se déclenche presque systématiquement. Mais il n’écrase pas excessivement la scène, il la rend simplement un peu froide.

La sensibilité de l’appareil va d’un ISO 50 à un ISO 200 en automatique et peut être sélectionné en 50, 100, 200 ou 400 en manuel. A hautes sensibilités, le S3 ne sort malheureusement pas du lot. L'image est bruitée dès 200 ISO. Si l'appareil est décevant à haute sensibilité, on notera que l’appareil s’en sort plutôt bien sur des photos en intérieur en ISO 50.

En complément, la fonction D-Lighting viendra corriger les zones sous-exposées sans altérer les parties claires de l’image. Malgré cela, l’appareil a tendance à légèrement surexposer les photos comme la plupart des compacts.

Légère surexposition du compact Nikon Coolpix S3.

CoolpiX S3

 

L’objectif est de bonne qualité. Nikkor démontre son savoir-faire et présente un objectif dont les franges pourpres sont très faibles. Le traitement de l’information semble être moins bon que par le passé et produit sur les photos un grain qui s’approche davantage du bruit aux hautes sensibilités.

4. Autres caractéristiques

Parmi les plus de l’appareil photo, on a apprécié le fait de pouvoir enregistrer une séquence sonore de 20 secondes adjointe à chaque image mais on a regretté la difficulté rencontrée pour la lire sur l’ordinateur.

Le mode vidéo se fait à 15 images par secondes dans des résolutions de 640*480, 320*240 et 160*120 pixels ou dans le mode de prise de vue à « intervallomètre » (ex : pour la prise de vue de l’ouverture d’une fleur). Les trois premiers modes peuvent être avec ou sans son. L’autofocus peut être sélectionné en continu lors de la vidéo pour suivre votre sujet dans son évolution.

La batterie n’est pas très volumineuse mais permet tout de même de faire 190 photos en fonctionnement normal. Elle est ménagée entre autres par la taille de l’objectif et par une extinction automatique de l’appareil pouvant être réglée dans le temps (30s, 1mn, 5mn, 30mn). Le chargement de celle-ci se fait par la base « Cool-Station » ne l’oubliez pas quand vous partez.

Conclusion

Le Nikon Coolpix S3 à plus d’un atout et s’appuie sur l’expérience acquise depuis le succès de ses précédents S1 et S2. On sera un peu déçu du fait qu’il ne passe qu’à un 6Mpx depuis l’ancien 5,1Mpx.

Sans être révolutionnaire, le Coolpix S3 propose une configuration proche des compacts bien plus volumineux et s’appuie sur un traitement de l’image efficace pour lequel Nikon est référent. Le Nikon S3 conviendra aux personnes cherchant un appareil simple à utiliser, avec une résolution élevée, pouvant faire de belles photos. En condition de faible luminosité, le Nikon est quelque peu décevant, le flash sera souvent nécessaire.

En bref

Nikon Coolpix S3

Nikon Coolpix S3

Ce qu'on a aimé

  • La possibilité d’ajouter 20s de sons à une image.
  • L’objectif de bonne qualité.
  • La Cool-Station et sa petite taille.
  • Des menus simples et explicites.
  • Des modes particuliers comme le mode vidéo à intervallomètre (voir « prise de vue ») ou le mode portrait.
  • Son grand écran

Ce qu'on a moins aimé

  • Le manque de viseur
  • Le bruit à partir de 200 ISO
  • Des caractéristiques trop proches du S1.
  • La couverture du flash.
  • La résolution de l’écran.

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue/Prise en main : 12/20
  • Ergonomie, Design, Menus : 13/20
  • Flash : 11/20
  • Macro : 12/20
  • Rendu des photos : 12/20

Note globale

Note globale: 12 sur 20
Retour