La communauté

24 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 7276 fois

0 commentaires

Nikon coolpix s10

Vous aimez ce qui sort de l'ordinaire ? Le nikon Coolpix S10 vous plaira. Ce boîtier compact à la particularité d'être bi-corps... L'objectif et le capteur d'un côté, l'écran et l'électronique de l'autre. Cela a pour principal avantage de pouvoir orienter l'écran lorsque les conditions de prise de vues sont difficiles. Oubliez les cadrages à bouts de bras sans contrôle, oubliez les lumbagos pour les prises faites depuis le sol. Le Nikon Coolpix S10 est aussi l'un des très rares compacts au monde à proposer un zoom 10x. Zoom optique, bien sûr pour la garantie d'une qualité totale. Pour parfaire le haut niveau d'aboutissement de ce boîtier, Nikon l'équipe en plus d'une stabilisation mécanique, notée VR sur l'appareil. Ce Coolpix S10 se veut original et performant, voyons comment il s'en sort.

1. Prise en main, ergonomie

Avec une ergonomie hors du commun, le Nikon Coolpix S10 a su tirer son épingle du jeu en offrant une prise en mains rassurante. Il nous a fallu un petit temps d'adaptation à cette carrosserie c'est vrai, mais nous nous sommes trouvés enchantés par la maniabilité de la bête. Le bouchon de l'objectif, simplissime, est très agréable d'utilisation, puisqu'il permet de protéger l'optique entre deux photos sans avoir à éteindre l'appareil.

Nikon Coolpix S10 de trois quart face Nikon Coolpix S10, logement de batterie Nikon Coolpix S10 et S7c

Nikon Coolpix S10 de trois quart face.

Tout comme le S7c, le Nikon Coolpix S10 loge la batterie et la carte mémoire dans un même et unique lieu. Le nombre de touches est limité, cela facilite la prise en mains et la navigation dans les menus.

Le Nikon Coolpix S10 devant l'un de ses congénères, le Coolpix S7c. Les boîtiers ont un encombrement relativement proche. L'agencement des commandes sur le dessus des appareils photos est lui aussi très inspiré, nous retrouvons dans l'ordre la commande de zoom, le déclencheur et le bouton de mise sous tension.

Nikon Coolpix S10 de trois quart face Nikon Coolpix S10, logement de batterie Nikon Coolpix S10 et S7c

La technologie bi-corps est peut-être la solution capable d'allier un boîtier compact à un zoom extrêmement puissant. En tout cas la formule fonctionne bien et permet d'embarquer un vrai stabilisateur mécanique, indispensable aux focales usitées par le Coolpix S10.

2. Le Nikon Coolpix S10 en prise de vue

Cet appareil photo numérique ne rentre pas vraiment dans une catégorie telle que nous les connaissons. Il n'est ni compact, ni bijou, ni même bridge ou reflex. Cependant, l'encombrement est proche de celui d'un compact, la puissance focale (zoom) se rapproche quant à elle plus de celle d'un bridge. Paradoxalement ce zoom 10x ne souffre pas trop d'un manque de qualité optique. Les images produites sont correctement piquées, les déformations moins prononcées que ce à quoi nous nous attendions.

En revanche nous avons noté une petite instabilité de la balance des blancs. Il nous a été plusieurs fois nécessaire de corriger manuellement celle-ci pour l'obtention d'images propres.

Ce phénomène a été rencontré notamment lors de prise de vues en extérieur en forêt. La dominante de l'environnement étant déjà assez prononcée vers le vert/jaune, le rendu des images l'a été également. le phénomène n'est pas vraiment grave en soi et est assez facile à corriger. Seulement voilà, les conditions d'éclairage varient inévitablement lorsque vous vous baladez et il devient vite agaçant de devoir vérifier la balance.

Le Coolpix S10 souffre des mêmes faiblesses que son congénère le S7c : la vivacité, la réactivité, la vélocité, bref appelez cela comme il vous chante, il est lent. Évidemment le phénomène est plus prononcé en environnement intérieur ou lorsque les conditions lumineuses se détériorent, il n'empêche que cela reste le plus gros défaut de ce boîtier.

En intérieur, le Nikon Coolpix S10 s'en sort plutôt bien excepté le problème d'une mise au point parfois compliquée. Le stabilisateur devient indispensable si l'on espère jouer sans le flash. Les hautes sensibilités sont toujours à utiliser avec précaution, l'écran ne restituant pas correctement le bruit susceptible de polluer une image.

Voici le rendu avec la balance des blancs en automatique. Celui-ci accentue trop le côté jaunâtre de la lumière ambiante. Après réglage de la balance sur le mode ensoleillé, le rendu est très froid.

photo Nikon Coolpix S10 balance des blancs 1photo Nikon Coolpix S10 balance des blancs 2

 

L'exposition du Nikon Coolpix S10 est régulière, le rendu est fiable, deux qualités qui viennent se rajouter à un ensemble équilibré et performant.

photo au Nikon S10, exposition correcte

 

Le zoom 10x couplé au système de stabilisation mécanique est un vrai régal d'utilisation. Sur un sujet comme ce ruisseau, le plaisir de photographier depuis un endroit insolite (et peu pratique...) est total.

Photo Nikon S10, zoom à fond

 

De gros contrastes, une exposition toujours fiable.

Photo Nikon S10

 

Il est parfois dommage de se contenter d'un flash pour jouer dans son garage; cette pièce de bois n'est pas du tout la même avec et sans le flash. L'exposition au flash, quant à elle est fiable et relativement uniforme.

photo Nikon Coolpix S10 intérieur sans flashphoto Nikon Coolpix S10 interieur avec flash

 

Voici les images studio, avec, au choix, les photos de la scène entière (cliquez sur une image pour la voir en taille réelle), et des photos d'identité de Ken en taille réelle. Cela signifie qu'un pixel du fichier est égal à un pixel à l'écran.

Scène entière
Ken taille réelle
scène à 50 ISO 50 iso scène à 100 ISO 100 iso
scène à 200 ISO 200 iso scène à 400 ISO 400 iso
scène à 800 ISO 800 iso
 

Conclusion

Ce Nikon Coolpix S10 réussit le pari de faire se côtoyer deux univers assez opposables. Le monde du petit avec la miniaturisation des composantes d'un boîtier, et une plage focale (amplitude du zoom) des plus impressionnantes. Avec un zoom 10x de bonne qualité (pour sa taille, il faut relativiser) une résolution correcte de 6 Mpx, une fiabilité d'exposition signée Nikon, cet hybride est très complet. La prise en mains bien que déroutante de prime abord est elle aussi efficace. Pour parfaire ce boîtier déjà performant, Nikon l'a équipé d'un stabilisateur mécanique. L'apparition du bruit est bien géré et les images restent exploitables en 10x15, même à 800 iso. Ce magnifique tableau n'est voilé que par une lenteur déconcertante lors d'une utilisation en conditions lumineuses difficiles.

En bref

Nikon Coolpix S10

Nikon Coolpix S10

Ce qu'on a aimé

  • Zoom 10x
  • Tenue en mains
  • Clapet d'objectif
  • Stabilisation

Ce qu'on a moins aimé

  • Lent
  • Balance des blancs pas toujours efficace
  • Pas de pose de plus d'une seconde

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main12
  • Ergonomie, Design, Menus13
  • Flash12
  • Macro11
  • Rendu des photos12
  • Réactivité11

Note globale

Note globale: 11_5 sur 20
Retour