La communauté

19 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 7482 fois

0 commentaires

Nikon CoolPix P3-P4

Nikon divise ses compacts en trois gammes, permettant à tout un chacun d'orienter son choix. Ces gammes se désignent avec les lettres L (ludique), S(stylé) et P(performant) le Nikon Coolpix P3 fait donc parti de cette dernière. Le boitier en lui même est agréable à la prise en main notamment grâce à des mensurations généreuses et inspire confiance du point de vue de la solidité. Avec 170gr à nu (sans accessoire) il rentre dans la catégorie des apn utilitaires, facile de prise en mains et sans superflu. Son écran est confortable et sa fonctionnalité Wi-fi lui confère un nouvel atout.

Pour la prise de vue le Coolpix P3 propose 16 modes "scènes", dont 9 modes avancés, en plus du mode programme. Nikon innove en rajoutant sur un compact la priorité diaphragme qui facilite grandement les réglages de profondeur de champs. Ce compact est agrémenté du mode BSS (Best Shot Selector). Ce mode permet, sur une série de clichés (jusqu'a 10), de laisser le boitier choisir la meilleure image (exposition/définition/rendu). En revanche cet appareil se fait prendre à revers sur la rapidité. En effet il vous faudra attendre 4 secondes après l'allumage pour effectuer la première prise, 1 seconde de mise au point et 2/10 de seconde de latence. Par contre, le mode "continu" (ou rafale) permet de prendre jusqu'à 4 clichés en moins de 1,6 secondes.

Nikon Coolpix P3 de trois quart face Nikon Coolpix P3 vue de dessus Nikon Coolpix P3 vue du logement de batterie

Nikon Coolpix P3 vue de trois quart face.

Nikon Coolpix P3 vue de dessus.

L'autonomie de la batterie approche les 200 clichés selon le standard CIPA.

Nikon Coolpix P3 de trois face Nikon Coolpix P3 vue de dessus Nikon Coolpix P3 vue du logement de batterie

Coté optique Nikon offre un objectif de 7 éléments divisés en 6 groupes, pour un zoom couvrant les focales de 36 à 126 mm. Ce n'est pas là une prouesse technique mais l'objectif reste fidèle à la polyvalence de l'ensemble. A l'utilisation, les déformations apparaissent rapidement, notamment en courte focale où le barillet est visible. Cette dernière déformation s'atténue très nettement en se rapprochant des valeurs télémétriques .

Le flash du Nikon Coolpix P3 semble un peu plus limité que ceux d'autres boitiers mais il reste néanmoins dans les standards. La marque reste fidèle à elle-même en dotant le Coolpix P3 d'un excellent capteur, tant au niveau du rendu des couleurs que du contraste. Ajoutez à cela une bonne saturation et du pixel à profusion et vous voilà avec un compact polyvalent offrant une bonne qualité d'image finale. En ce qui concerne la sensibilité ce Nikon s'arrète malheureusement à 400 iso. Il est certes moins poussé que certains de ses concurrents, mais se rattrape sur l'uniformité de la gestion du bruit. Ce dernier, toujours plus présent dans les basses lumières reste raisonnable et laisse des images tout à fait exploitables même en 400 iso .

Le mode macro est intéressant et relativement performant. La mise au point se fait correctement sur le sujet au centre de l'image dès lors qu'il est au delà de 4cm. L'autofocus bénéficie de 11 zones de sélections pour la mise au point en automatique complété de 99 points sélectionnables.

L'option D-Lighting toujours disponible sur cet appareil vous offre la possibilité d'éclaircir des parties de la photo restées sombres afin d'équilibrer l'éclairage et les contrastes.

Le sélecteur placé sur l'icône Wi-Fi permet après reconnaissance du réseau et de l'installation du logiciel fourni, de transférer des images à raison d'environ 100Mo en 40s. Ce transfert IEEE 802.11b/g demande pas mal d'énergie à l'appareil mais il se déroule simplement et sans difficulté avec une portée pouvant atteindre jusqu'à 30m selon les obstacles. Si ce transfert vous parait lent ou que vous n'êtes pas équipé en Wi-Fi, le transfert par le câble USB reste possible. On notera cependant que l'installation du Wi-Fi a été rapide et qu'il a bien fonctionné au premier coup. Vous stipulez à l'ordinateur un fichier dans lequel l'appareil doit charger ses photos et le transfert des images se fait tout seul. Vous n'avez ensuite qu'à ouvrir le dossier en question pour retrouver toutes vos photos.

Sur le dessus de l'appareil se trouve une touche VR qui active l'anti-bougé. Ce moteur de réduction de vibration optique a été conçu grâce au cumul des compétences de Nikon sur les nanotechnologies et la photographie professionnelle. Cette fonction , une fois activée, permet de prendre des clichés avec un temps d'ouverture 3 fois supérieur à la normale. Selon les cas vous pouvez choisir entre l'option VR normale qui compense les légères vibrations de l'appareil et l'option VR Active plus performante qui compensera non seulement les vibrations de l'appareil mais également le bougé d'un véhicule ou d'un enfant par exemple.

Juste une correction d'exposition pour avoir le rendu voulu, sinon le G9 assure dans presque toutes les situations.

Photo macro prise au Nikon Coolpis P3

 

Conclusion

Les performances de ce Nikon P3 sont tout à fait acceptable et font de cet appareil un excellent rapport qualité/prix. Si vous êtes amateur ou/et si vous souhaitez vous approprier le mode "Priorité Ouverture", cet appareil sera vite pris en main et vous comblera avec ses 8Mpx. Le transfert en Wi-Fi est également un atout notable du P3 et pour ceux qui s'en passerai, il y a toujours le Nikon Coolpix P4 (identique à celui-ci sans le transfert Wi-Fi). L'option en moins baisse son prix et n'enlève rien au rapport qualité/prix.

En bref

Nikon Coolpix P3

Nikon Coolpix P3

Ce qu'on a aimé

  • La gestion des couleurs
  • La définition de l'image
  • Le Wi-Fi
  • La solidité apparente de l'appareil.

Ce qu'on a moins aimé

  • Le temps de réaction
  • Le Flash
  • Sensibilité ISO limitée à 400

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main13
  • Ergonomie, Design, Menus12
  • Flash10
  • Macro12
  • Rendu des photos12

Note globale

Note globale: 12 sur 20
Retour