La communauté

27 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 27025 fois

6 commentaires

Olympus E E-410

Après le E-400, Olympus nous propose désormais le E-410 : reflex ultra-compact au standard 4/3. Ce nouveau reflex arrive dans une fosse où les reflex proposent toujours plus. Dénué de stabilisation optique et ayant une prise en main réputée délicate, quelle place, cet appareil photo numérique reflex, pourra-t-il se faire ? Nous allons le voir ensemble...

1. Prise en main, ergonomie

Tout d'abord, la prise en main. Celle-ci est très étonnante quand on est habitué aux reflex "standards". Le boîtier, très léger est aussi le plus fin du marché. Cela implique notamment que vous ne trouverez pas de poignée pour vos doigts. Le ressenti n'en est que plus déstabilisant. Après deux heures d'essai, et comme cela s'est passé avec l'E-400, la prise en main est moins stressante (Combien de temps avant que je ne le fasse tomber ?) et la légèreté de l'ensemble donne de très bonnes sensations. La finition de cet Olympus E-410 est tout à fait honorable. Il se différencie très nettement du côté "tout plastique" de certains concurrents comme le Canon EOS 400D.

Olympus E-410, de face, nu Olympus E-410, face allumé Olympus E-410, de dos allumé

Olympus E-410, de face, nu.

Olympus E-410, face allumé

Olympus E-410, de dos allumé.

Olympus E-410, de face, nu Olympus E-410, face allumé Olympus E-410, de dos allumé

La disposition des commandes au dos de l'appareil est commune, simple et somme toute facile d'usage. Nous retrouvons toutes les commandes habituelles, parfaitement placées. Nous apprécions tout particulièrement ce point qui compense quelque peu le physique de l'appareil. De même l'accès au menu via l'écran LCD est des plus pratique rencontré jusque là. Tout est rapide et clair, pour peu que vous soyez à l'aise avec les réglages d'un appareil photo. Un très bon point, donc pour ce reflex.

L'appareil est conçu pour recevoir des formats de cartes : XD et bien sûr CF. Outre le côté pratique pour les utilisateurs possedant déjà d'un appareil photo Olympus, la capacité de l'appareil y gagne également. Notons toute fois que les cartes XD sont moins rapides que les CF et qu'il ne faudra pas en attendre les même performances.

L'un des gros points faible de ce reflex est son viseur. Pas de reproche sur l'oculaire qui est suffisamment reculé pour être agréable. En revanche, le viseur est loin, très loin au fond de l'oculaire et est en plus tout petit, capteur 4/3 oblige... Dans la pratique, les utilisateurs qui débuteront dans le monde du reflex avec cet appareil, ne se rendront probablement de rien avant d'avoir essayé un autre viseur. Du coup, la mise au point manuelle, très pratique au demeurant puisqu'elle peut se faire dans le même mode que l'autofocus, devient vraiment difficile. Le souci du détail au sein du cadrage sera réservé aux autres reflex.

2. L'Olympus E-410 en prise de vue

Premier point que nous abordons généralement : la réactivité de l'appareil. L'Olympus est pour le moins très paradoxale sur ce point. Plus particulièrement l'autofocus. Ce dernier est agréable en extérieur, plutôt rapide. Très fiable, les trois collimateurs de l'AF sont bons, et ce avec l'optique du kit. En intérieur, le constat est troublant. L'assistance du flash pour la mise au point (micros éclairs) ralenti bien plus l'AF qu'il ne l'aide. La simple diode qui se charge du travail quand le flash est fermé a, en plus de la rapidité, l'avantage de ne pas rendre vos sujets aveugles une trentaine de secondes. Les trois collimateurs ne perdent pas de leur fiabilité en intérieur, dans la mesure où ils ne se trompent que rarement. En revanche la vitesse d'exécution de la mise au point est très décevante. Même lorsque le collimateur central est sélectionné, l'autofocus est lent. Nous l'avons, à chaud il est vrai, comparé à certains compacts... Le temps d'écriture et le temps de traitement des images en pose lente sont très corrects. Attention toutefois à ne pas enregistrer sur une carte XD si l'on attend des pauses inter-photo des plus courtes.

Le traitement d'image du E-410 est vraiment dans la moyenne. Discret, léger, fiable (colorimétrie), il nous a convaincu. La compression du jpeg est paramétrable ce qui lui confère un poids certes élevé, mais une qualité plutôt rare pour ce format de fichier. La balance des blancs est à l'image de l'AF. Sans reproche en extérieur, elle s'avère peu fiable en automatique et en intérieur. Si la scène photographiée présente de grande surface de couleur, l'appareil se fait facilement leurrer. De même suivant le type de lumière, le mélange d'éclairage, l'appareil peut sortir deux résultats différents pour un même cadrage. Notons que les pré-réglages sont parfaitement étalonnés et répondent bien au besoin.

L'objectif de kit vendu avec le reflex Olympus E-410, le 14-42 mm, est très agréable d'utilisation. Malgré un léger manque de luminosité, surtout à 42 mm, il assure un bon piqué aux focales intermédiaires, à condition de ne pas avoir peur de diaphragmer. Les franges colorées, toujours d'une grande discrétion au zoom maxi, se teintent de bleu/violacé en grand angle. Elles s'estompent vite dès que vous passez F8.

Une image fidèle, correctement piquée, une habitude pour le E-410 en extérieur. 26 mm, F/6.3, 100 ISO, 1/250"

Photo Olympus E-410, piqué

 

Voilà un exemple de ce que la balance des blancs automatique est capable de produire. rassurez-vous ça reste rare.

Photo Olympus E-410, exemple de balance des blancs

 

Le coin droit, en haut de l'image présente des franges, celles-ci bleutées, sont moins choquantes que les couleurs pourpres habituelles.

Photo Olympus E-410, exemple de franges colorées

 

Voici les images studio, avec, au choix, les photos de la scène entière (cliquez sur une image pour la voir en taille réelle), et des photos d'identité de Ken en taille réelle. Cela signifie qu'un pixel du fichier est égal à un pixel à l'écran.

Scène entière
Ken taille réelle
scène à 100 ISO 100 iso scène à 200 ISO 200 iso
scène à 400 ISO 400 iso scène à 800 ISO 800 iso
scène à 1600 ISO 1600 iso
 

La gestion du bruit de L'Olympus E410 est tout à fait honorable. A plus juste titre si l'on tient compte du petit capteur qu'il embarque. Nous percevons une légère granularité à partir de 200 ISO, mais elle reste très discrète jusqu'à 400 ISO. La netteté reste inchangée jusqu'à 800 ISO, une bonne nouvelle, de même pour les couleurs, elle sont parfaitement restituées jusqu'à cette sensibilité. Au maximum de ses possibilités le capteur nous offre une pixélisation colorée. La netteté reste acceptable, mais la granularité devient un peu trop présente pour les tirages. Ces images donnent également un aperçu de la balance des blancs, peu régulière !

Conclusion

L'Olympus E410 est un reflex qui sort quand même de l'ordinaire. Outre ses mensurations anorexiques, sa conception même tranche un peu avec la concurrence. Nous avons retenu de cet appareil photo numérique, une très bonne qualité d'image en extérieur, et des performances inscrites dans la norme actuelle. Nous avons par contre, regretté son manque de régularité dans le rendu des clichés, en intérieur bien sûr. De même, il nous est apparu extrêmement fade dans ces conditions. La lenteur du boîtier, toujours en intérieur ne l'avantage pas non plus. Nous sommes donc très partagé, car il embarque des objectifs de kit de qualité et propose une gestion du bruit honorable.
Bref, le E410 est un bon appareil, au bon rendu, mais qui s'affadi nettement en intérieur. La balance des blancs automatique et la vitesse y sont pour beaucoup. Enfin, bien qu'il ne concurrence pas un Canon 400D ou un Nikon D40x, il a l'avantage du prix.

En bref

Olympus E-410

Olympus E-410

Ce qu'on a aimé

  • Rendu couleurs fiable en extérieur
  • Objectifs de kit
  • Gestion bruit

Ce qu'on a moins aimé

  • Viseur
  • Balance des blancs auto en intérieur
  • Lenteur en intérieur

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main13
  • Ergonomie, Design, Menus11
  • Flash13
  • Macronc
  • Rendu des photos14
  • Réactivité14

Note globale

Note globale: 14 sur 20
Retour
  • ebola le 15-01-2008 : Heu le 410 ne vaut le K10 selon moi...
  • cristiano le 14-01-2008 : lolo :cristiano :on est un peu dans la même balance que k10/k100 sauf la tropicalisation ?tu crois???lc'était juste une question  justement car je ne connais pas le 410 très bien...
  • lolo le 14-01-2008 : cristiano :on est un peu dans la même balance que k10/k100 sauf la tropicalisation ?tu crois???les seules difference des E-410 et des E-510 sont le stabibilasteur et la poignée pour le E-510...tout le reste est strictement ide...
  • cristiano le 14-01-2008 : on est un peu dans la même balance que k10/k100 sauf la tropicalisation ?
  • ebola le 14-01-2008 : J'ai pas pu avoir les deux en même temps :(Mais si j'ai le E-510, promise je te fais, heu... je vous fais un comparo :D :))