La communauté

22 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 36580 fois

68 commentaires

Panasonic Lumix FZ18

Nous vous présentons aujourd'hui le test du Panasonic FZ18, bridge au super-zoom 18x. Cette dernière catégorie de bridges étant très décriée, il était de notre devoir d'en tester un pour se faire notre opinion. Avec un prix à sa sortie au dessus de la barre des 400€, le FZ18 doit assurer une qualité et des performances correctes pour justifier ce prix.

1. Prise en main, ergonomie

L'ergonomie est simple et efficace. On retrouve bien sûr une molette comme sur tous les Panasonic, et quelques commandes dédiées. Ce FZ18 s'inspire franchement des reflex au niveau, pour séduire les utilisateurs. Il en reprend aussi une grande partie de l'ergonomie. Le viseur LCD, utile en cas de forte luminosité, est dégagé du boîtier. Le confort de visée en est amélioré.

Panasonic FZ18 de trois quart face Panasonic FZ18 vue de dos Panasonic FZ18, logement batterie

Panasonic FZ18 de trois quart face.

Panasonic FZ18 vue de dos.

Panasonic FZ18, logement batterie.

Panasonic FZ18 de trois quart face Panasonic FZ18 vue de dos Panasonic FZ18, logement batterie

L'écran, bien dimensionné a une définition suffisante de 207 Kpx. Nous retrouvons sur ce bridge la commande "AF/AE Lock" issue des reflex. Elle arrive, à point nommé, compléter la panoplie très complète des fonctions du Panasonic FZ18. En effet, les modes sont accessibles via une molette sur le dessus du boîtier tout comme les réglages plus manuels. Ainsi les priorités diaphragme et vitesse côtoient le mode manuel et vous permettront de prendre le contrôle total de l'appareil.

Tout comme la finition du Panasonic FZ18 est rassurante par ses caoutchoucs et son plastique de qualité, le logement de batterie et de carte mémoire inspire confiance quant à sa durée de vie. Notons cependant un regret, malgré le grand angle de 28 mm (équivalence 24x36), le filetage du pied n'est pas sous le capteur, une bride pour les photos panoramiques.

2. Le Panasonic FZ18 en prise de vue

Avouons-le franchement, nous avons testé ce bridge au zoom 18x et au petit capteur de 1/2.5 pouces de diagonale, avec beaucoup d'a priori. Et comme l'habit ne fait pas le moine, vous allez voir pourquoi nous avons été agréablement surpris.

Tout d'abords le temps à l'allumage de ce FZ18 n'a rien d'extraordinaire. Ni spécialement rapide, ni spécialement lent. En revanche, Ô heureuse surprise, l'autofocus assure son rôle, plutôt deux fois qu'une ! Nous passerons rapidement sur les mises au point en extérieur, rapide et très efficace. La sélection du collimateur améliore l'efficacité lorsque les plans sont un peu trop nombreux. En intérieur, l'AF de ce Panasonic est étonnant d'efficacité et de rapidité pour un bridge. C'est aussi une manière de mesurer les avancées technologiques en photo numérique. Allié à la stabilisation, l'autofocus rend ce FZ18 tout à fait capable en faible lumière.

Le mode macro du FZ18 est lui aussi créateur de surprises. La mise au point se fait à 0 cm, avec en plus une rapidité dû une fois de plus à l'efficacité de l'AF. Bien entendu, la sélection du collimateur est plus que recommandé pour les macros, dans un souci d'efficacité.

Nous apprécions également la progressivité du zoom. Ce dernier point est souvent frustrant lorsque le pinaillage du cadrage est interdit. Le zoom, justement, le fameux 28-504 mm (équivalent 24x36) souffre quelque peu et c'est compréhensible d'un manque de piqué. La mise au point ne se fait pas sur tout le plan focal (qu'au centre) mais ce détail n'est visible qu'en macro, alors que la profondeur de champs est à son minimum. De même les déformations optiques sont elles-aussi présentes, comme sur tant d'autres. En revanche, et c'est une bonne nouvelle, l'objectif est peu sensible aux franges colorées. Toujours parmi les bonnes nouvelles, notons la possibilité de photographier en RAW. C'est un plus indéniable par rapport au lissage du traitement JPEG.

Nous aurions apprécié une commande dédiée aux sensibilités au dos du boîtier, c'est le seul grief que nous avons concernant l'interface utilisateur. Ce boîtier haut de gamme est destiné à satisfaire également les photographes expérimentés grâce aux réglages manuels, et la commande ISO manque à l'appel. Le respect des couleurs, quant à lui, est là sauf pour le bleu, que l'appareil a tendance à sursaturer.

De 28 mm ...

Panasonic FZ18 à 28 mm

 

... A 504 mm !

Panasonic FZ18  à 504 mm

 

La plage focale très étendue permet vraiment de jouer avec la polyvalence de l'appareil.

Panasonic FZ18 photo de culture

 

Une distance de mise au point très rapprochée assure au mode macro son efficacité.

Panasonic FZ18 macro

 

Voici les images studio, avec, au choix, les photos de la scène entière (cliquez sur une image pour la voir en taille réelle), et des photos d'identité de Ken en taille réelle. Cela signifie qu'un pixel du fichier est égal à un pixel à l'écran.

Scène entière
Ken taille réelle
scène à 100 ISO 100 iso scène à 200 ISO 200 iso
scène à 400 ISO 400 iso scène à 800 ISO 800 iso
scène à 1600 ISO 1600 iso
 

Il faut faut bien qu'il y ait un bémol à ce tableau jusque là impressionnant. La gestion du bruit est correcte jusqu'à 800 ISO est rend les images inexploitables au de-là. Dès les premières sensibilités nous trouvons du bruit résiduel sur les images (JPEG) qui, allié au manque de piqué, enlève à la sensation de netteté (ndlr : autre que très courte PDC). Pour les photos du quotidien ce détail est peu visible et un peu d'attention suffira à éviter de dépasser les 400 ISO.

Conclusion

Le Panasonic FZ18 est un bridge haut de gamme qui nous a étonné par sa vélocité. Les mises au point même à la focale maximale, ne sont pas un problème. L'objectif offre un compromis polyvalence/qualité méritable, il faut le reconnaître. Le mode macro du Panasonic FZ18 le place bien dans la concurrence et vous ravira avec une distance de mise au point à 0 cm. Les modes scènes ainsi que les programmes résultats sont disponibles tout comme les réglages manuels ; une vraie polyvalence. La stabilisation, obligatoire sur ce type d'optique, fait correctement son travail et peut être couplée à un mode ISO intelligent. Un appareil qui reste assez cher, mais peut se vanter d'un rapport qualité/polyvalence attirant grâce entre autre au grand angle.

En bref

Panasonic Lumix FZ18

Panasonic Lumix FZ18

Ce qu'on a aimé

  • Rapide
  • Macro
  • Bonne prise en main
  • Polyvalence

Ce qu'on a moins aimé

  • Gestion bruit moyenne
  • Objectif
  • Ergonomie perfectible

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main13
  • Ergonomie, Design, Menus13
  • Flash12
  • Macro14
  • Rendu des photos12
  • Réactivité13

Note globale

Note globale: 13_5 sur 20
Retour
  • CHARLI le 11-05-2008 : va voir dans le dossier technique
  • cocodur le 09-05-2008 : BonjourJe viens de découvrir le procédé HDR, qui peut me dire où se trouve le réglage bracket sur le Pana F18 ?Je n'ai pas trouvé dans les réglages proposés pour le mode en prise rafale.
  • ebola le 05-05-2008 : C'est très souvent dû à une balance des blancs mal réglée.Tu peux essayer de te mettre en balance ensoleilée ou nuageuse lorsque tu es dehors, ça devrait bien te baisser le bleu :)
  • alice le 02-05-2008 : Bonjour,je regarde la 1ère photo du test et son commentaire "Le respect des couleurs, quant à lui, est là sauf pour le bleu, que l'appareil a tendance à sursaturer."Merci à vous de le signaler : C'est une super info...
  • amandine le 07-03-2008 : Bon alors si j'ai bien compris, j'élimine le canon s5is et même le panasonic pour mes photos en intérieur peu lumineuxJe vais attendre d'aller en magasin pour me décider. Je vais voir sur le forum ce que dit Niks05 sur son...