La communauté

22 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 9916 fois

0 commentaires

Samsung GX-1S

Le kit que nous avions en test est composé d'un boîtier assorti de deux objectifs le Samsung D-Xenon 18-55mm f/3,5-5,6 (équivalent 28-84mm) et d'un Samsung D-Xenon 50-200mm. Ces objectifs profitent de lentilles fournies par Schneider-Kreuznach et d'une monture K AF de Pentax offrant au boîtier comme aux objectifs une polyvalence de marques et de modèles. Samsung sort avec ce modèle un reflex au poids plume doté d'un fonctionnement simple et d'une prise en main agréable. L'apparition de nouvelles marques dans le domaine des reflex numériques ( Samsung, Panasonic, Sony) laissait présager un certain temps d'adaptation pour la conception d'un boîtier, or Samsung a visiblement bénéficié du savoir-faire de Pentax et offre un appareil sur lequel on ne reprochera pas grand-chose.

Ses caractéristiques sont similaires à un D50 de chez Nikon tout comme sa taille tandis que son poids s'approche davantage d'un 350D de Canon. Pour les novices, on précise donc une tenue en main agréable, même avec de grandes mains et un poids modéré du boîtier (505g). L'objectif standard 18-55mm est composé de 12 éléments en 9 groupes dont la distance minimale de mise au point est de 25cm; il affiche également un poids plume de 225g. La tenue de l'appareil est très bonne et l'ergonomie des boutons est également bien faite. Le toucher du boîtier plastique autour d'un chassis en acier inoxydable inspire confiance et fait de lui un fidèle compagnon résistant aux intempéries.

Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S

Samsung GX-1S, flash.

Samsung GX-1S, vue de dos.

Samsung GX-1S et son 18-55 mm de kit.

Samsung GX-1S, vue des prises.

Samsung GX-1S.

Samsung GX-1S, vue de l'ensemble optique.

Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S Samsung GX-1S

Le flash intégré P-TTL donne des résultats convenables de 70cm à 4m. Comme chez Canon, l'ouverture du flash en automatique se fait dès que l'appareil estime que l'utilisation de celui-ci est appropriée. Vous pouvez évidement accéder aux différents menus afin d'empêcher son déclenchement automatique ou de sélectionner le fonctionnement en anti-yeux rouges. Le flash affiche un Nombre Guide de 15 là où les concurrents directs s'arrêtent à 11 ou 13. Sachez cependant, que si la puissance du flash vous semble poussive, la griffe pour un flash externe peut accueillir un flash Samsung mais également un flash Pentax. La synchro-flash se fait au 1/180s. Il est à noter également que flash et pare-soleil ne font pas bon ménage sur cet appareil.

Comme tout bon reflex qui se respecte, le Samsung est muni d'un sélecteur dont les modes Programme, Vitesse, Ouverture et Manuel sont disponibles et d'un mode B pour les poses longues. Le fonctionnement peut évidemment être mis en mode Auto et les modes scènes couvrent les principales situations de prise de vue. A proximité du bouton On/Off se trouve la correction d'exposition. Vous pourrez ainsi corriger l'exposition de votre cliché de -2 à +2IL par incrémentations de ½ ou 1/3IL. Juste derrière, l'écran ACL d'information présente les caractéristiques principales de prise de vue: vitesse, sensibilité, diaphragme, flash, mise au point, braketing, balance des blancs, batterie.

Les performances du capteur de 6,1Mpx sont plutôt bonnes avec une très bonne gestion de l'exposition et des couleurs. La gestion des couleurs profite d'un bon traitement rendant celles-ci relativement neutre mais moins crues qu'un traitement Nikon. La mise au point se fait grâce à un capteur composé de 11 collimateurs et sa réactivité permet la prise de vue en rafale à une cadence de 2,8 images par secondes (jusqu'à 8 vues en JPG et 5 en RAW).

A gauche de l'objectif vous trouverez le sélecteur de mode pour l'autofocus, (certaines marques disposent ce bouton sur l'objectif, Samsung a choisi de le mettre directement sur le boîtier), vous pouvez ainsi choisir entre MF et AF (Manuel ou Auto) et en entrant ensuite dans les menus de l'appareil, vous pouvez choisir parmi les modes AF-S et AF-C (AF-C : autofocus fonctionnant en Continu pouvant suivre automatiquement un sujet en mouvement, AF-S : autofocus fonctionnant en " Single ", lorsque vous appuyez sur le déclencheur). A droite de l'objectif, Samsung a placé le bouton déverrouillant l'objectif. Le changement d'objectif nécessite une pression sur celui-ci et un tiers de tour de l'objectif par rapport au boîtier. L'effort à fournir est sécurisant et conforte la confiance donnée à l'ensemble.

Le stockage des images se fait sur Carte SD compatibles jusqu'à 2GB(1Gb garanti par la marque). Le transfert depuis l'appareil par le branchement USB se déroule en USB 2.0 HiSpeed dont les résultats sont satisfaisants.

Dépendant de 4 piles Alcalines ou accus Ni-MH au format AA, le boîtier du Samsung GX1S dispose d'une prise "alimentation" afin de raccorder un adaptateur secteur pour un fonctionnement sous courant continu ou pour charger les accus résidants. Au dessus de celle-ci, la prise PC/vidéo vous permettra de transférer vos clichés ou de les visualiser sur un téléviseur en famille. La troisième prise peut recevoir une télécommande à distance (en option)

La sensibilité du capteur varie dans les valeurs suivantes: ISO 200, 400, 800, 1600, 3200. Le bruit de l'image est bien géré au même titre que le rendu des couleurs, les contrastes et la saturation. L'image ci-dessous a été prise au téléobjectif à la focale 200mm avec un Iso de 3200, une vitesse d'obturation à 1/2000s et l'ouverture du diaphragme à f/11.

Le capteur proposé par Samsung offre de belles performances même en haute sensibilité. Vous pourrez sans problèmes exploiter des clichés réalisés à 3200ISO et vous fier au traitement d'image réalisé en temps record. On regrettera légèrement le manque de souplesse pour le choix de la sensibilité ne commençant qu'à 200ISO. En effet, l'appareil propose un déclenchement de 30s à 1/4000s et un mode "Bulb" pour les poses longues. Ce mode bulb aurait davantage été apprécié avec des ISO pouvant descendre à 100 ou même 50ISO.

Pour ceux qui souhaitent prendre leurs clichés en haute qualité, l'appareil peut prendre les photos au format RAW que vous pourrez ensuite traiter avec le logiciel Digimax Master (fourni).

L'écran au dos fait 2,5 pouces (6,35cm de diagonale) avec 210 000 pixels et le viseur optique grâce à une construction en Pentaprisme couvre 95% du champ. Tous deux sont confortables et lumineux. Leur ampleur et la qualité d'image fournie est vraiment bonne. De plus, les molettes et boutons d'accès aux menus sont plutôt direct pour les fonctions principales. Certaines options plus pointues sont parfois difficiles à trouver mais dans l'ensemble l'ergonomie est bien faite et on prend vite le pli de l'appareil. Le visionnage des clichés peut aller de 9 vignettes à un zoom 12x opéré par la molette au dessus du paddle.

Au centre le boitier, à gauche l'objectif 18-55mm et son pare soleil et à droite l'objectif 50-200mm à peine plus grand et son cache.

Photo d'abeilles prise avec le Samsung GX1S.

¨Photo d'abeilles prise avec le Samsung GX1S

 

Photo d'abeilles en taille réelle prise avec le Samsung GX1.

Photo d'abeilles en taille réelle prise avec le Samsung GX1S

 

Conclusion

Le Samsung GX-1S fait des prouesses, l est un petit nouveau dans la bataille des reflex numériques mais il n'a pas à rougir devant ses concurrents. Il n'est certes pas pourvu de stabilisateur optique ni de l'anti-poussière mais sa haute sensibilité le sauve et la qualité d'image est agréable. Sa compatibilité avec les objectifs Pentax lui laisse beaucoup d'alternatives et une bonne marge de maneuvre. Son poids est également attrayant et offre une mobilité appréciable. Il conviendra parfaitement aux personnes qui ne souhaitent pas faire de post-traitement sur leurs images. Il reste un appareil simple d'utilisation au rendu efficace.

En bref

Samsung GX-1S

Samsung GX-1S

Ce qu'on a aimé

  • L'ergonomie
  • Le poids
  • La qualité d'image
  • La confiance inspirée par l'appareil.
  • Le viseur et l'écran

Ce qu'on a moins aimé

  • Le manque de stabilisateur
  • La batterie
  • L'objectif de base.

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main14
  • Ergonomie, Design, Menus13
  • Flash14
  • Macro12
  • Rendu des photos15

Note globale

Note globale: 14 sur 20
Retour