La communauté

25 utilisateurs en ligne

Se connecter
S'inscrire

Dossier photo numérique Vu 15516 fois

9 commentaires

Samsung i i70

Le test d'aujourd'hui se porte sur le Samsung I70. Cet appareil photo numérique compact illustre au mieux le terme de bijou que nous attribuons souvent à cette gamme de compact. Sa conception suit le mouvement Samsung : proposer une nouvelle vision des choses alliant la performance au design, évidemment.

1. Prise en main, ergonomie

Le Samsung I70 est un bijou, qui, même éteint, table ses atouts sur le design. Éteint, le boîtier ne laisse entrevoir que le logo et le flash. Allumé, après coulissage de la face et du dos de l'appareil, l'objectif apparaît, cerné de vis recouvertes de faux petits diamants. Samsung pousse effectivement le détail jusqu'aux vis entourant l'optique. De même, la façade accueillant l'objectif se pare de minuscules paillettes rouges sur fond noir. Un détail peu visible au quotidien, mais entretient l'ensemble "bijou" du I70.

Samsung I70 fermé Samsung I70 vue de dos Samsung I70, vue du logement de la carte mémoire et de la batterie

Samsung I70 fermé.

Samsung I70 vue de do.

Samsung I70, vue du logement de la carte mémoire et de la batterie.

Samsung I70 fermé Samsung I70 vue de dos Samsung I70, vue du logement de la carte mémoire et de la batterie

Le dos de l'appareil, même éteint, vante un magnifique LCD de 3 pouces. A l'allumage, les commandes apparaissent et l'écran dévoile ses secrets. Bien qu'affichant 3 pouces sur sa fiche technique, les images ne remplissent pas pour autant la totalité de ce dernier. Les bords sont réservés à l'affichage des paramètres de prise de vue. Le côté positif de cette conception est le gain de lisibilité lorsque vous photographiez. Ergonomiquement, le I70 n'est pas aussi travaillé que certains concurrents, mais que voulez-vous, on ne peut pas tout avoir ! Les commandes sont très proches et les boutons assez petits, avis aux gros doigts, il faut s'y habituer et jouer de l'ongle pour arriver à ses fins.

Le Samsung I70 accepte une bonne gamme de cartes mémoire comme les SD (bien sûr), MMC, MMC plus, HSMMC. Notons la même faiblesse que sur le Samsung NV7, la prise qui sert à la fois d'alimentation et de déchargement de photos n'est pas du tout protégée. En revanche la prise pour le casque audio est, elle, protégée par un caoutchouc.

2. Le Samsung I70 en prise de vue

Le Samsung I70 est un bijou, mais ne met pas les qualités photographiques de côté pour autant. L'autofocus de ce dernier est relativement rapide en pleine lumière et même s'il est ralenti par les faibles luminosités, il garde son efficacité, un très bon point pour ce bijou.

Le petit bijou de Samsung intègre également un système de détection des visages. Celui-ci adapte comme il se doit l'exposition générale en fonction du sujet principal (visage). Ce système se couple à un flash au rendu basique, froid et dur. La détection adoucit quand même le rendu pour les personnages présents sur la photo.

Le I70 propose également un bon mode macro. En effet celui-ci peut se vanter de sa mise au point rapprochée à 1 cm. Couplée à une mise au point correcte elle permet de réaliser facilement de jolies macro. Notons qu'en faible luminosité cette dernière fonction sera vraiment mise à l'épreuve.

Vue son orientation, le I70 ne pouvait pas se passer de fonctions multimédias. Du coup, nous voyons une prise de casque audio (protégée celle-ci) qui vous permettra à tout moment de transformer votre appareil photo numérique en baladeur MP3. De même parmi les fonctions un peu fun, nous trouvons un panel de rendu de couleur comme le négatif ou d'autres assez sympa pour qui veut s'amuser.

Nous reconnaissons une fois de plus le travail de Samsung concernant les menus et la navigation dans ceux-ci. De ce fait, et malgré des commandes assez petites, le I70 offre une réelle simplicité d'usage. Ce point est tout particulièrement appréciable sur les ultra-compacts/bijou.

Gros plan sur le mode macro très performant du Samsung I70, malheureusement affecté par l'objectif. En effet celui-ci produit beaucoup de franges colorées, comme ici en jaune.

Macro réalisée par le Samsung I70

 

Le Samsung reproduit fidèlement les couleurs en général sauf pour quelques cas comme sur ces coquelicots. L'à-plat de couleur est un défaut majeure de la technologie numérique face au film. Mis en évidence ici, de telles photos ne sont pas exploitables.

A-plat de couleur délivré  par le I70

 

La saturation des couleurs du Samsung I70 restitue bien notre vision humaine. Le rendu ne s'en porte que mieux.

Photo réalisée par le I70

 

Voici les images studio, avec, au choix, les photos de la scène entière (cliquez sur une image pour la voir en taille réelle), et des photos d'identité de Ken en taille réelle. Cela signifie qu'un pixel du fichier est égal à un pixel à l'écran.

Scène entière
Ken taille réelle
scène à 80 ISO 80 iso scène à 100 ISO 100 iso
scène à 200 ISO 200 iso scène à 400 ISO 400 iso
scène à 800 ISO 800 iso scène à 1000 ISO 1000 iso
 

La mesure d'exposition moyenne sous expose un peu les ambiances claires, c'est dommage dans la plupart des cas. En ce qui concerne la gestion du bruit du Samsung I70, celui-ci présente les mêmes défauts que son grand frère le NV7. En effet, bien que correctement géré en dessous de 200 ISO, le bruit apparaît dès cette sensibilité et est très présent à 400 ISO. De plus vous devrez oublier toute possibilité d'exploitation des images au dessus de 800 ISO.

Conclusion

Le Samsung I70 est un appareil photo numérique ultra-compact très soigné tant au niveau de la présentation générale que de la finition. L'appellation de bijou lui va comme un gant tant il a été bien conçu, en tout cas autour de ce concept. Pour autant Samsung n'a pas "oublié" les qualités d'utilisation de cet appareil. Nous trouvons donc sur le I70 un menu bien pensé, de bonnes fonctions multimédias et une prise en main correcte. Seule la gestion du bruit et des couleurs noircit ce tableau alléchant. Comme nous l'avons vu, certaines couleurs sont incorrectement traitées par le capteur et nous donne des à-plat de couleur... Le bruit du bijou Samsung se fait sentir très tôt dans la plage de sensibilité et gâche le rendu d'un appareil très agréable. C'est sans nul doute la plus grande faiblesse des boîtiers Samsung actuels (et la seule peut-être)

En bref

Samsung I70

Samsung I70

Ce qu'on a aimé

  • Look
  • Bonne conception générale
  • Macro
  • Détection des visages

Ce qu'on a moins aimé

  • Gestion du bruit passable
  • A-plat de couleur
  • Flash

Les notes de pixelValley

  • Prise de vue / Prise en main12
  • Ergonomie, Design, Menus13
  • Flash12
  • Macro13
  • Rendu des photos12
  • Réactivité12

Note globale

Note globale: 12 sur 20
Retour
  • ebola le 03-12-2007 : Comme je te le dis sur l'autre post, le Fuji est meilleur au nuveau du bruit numérique. après ce bijou à plein d'autres qualités..
  • hugo le 01-12-2007 : bonjours, pour ce noel je pense prendre le i70. J'ai lus plusieurs "rapport" sur cet appareil! il me parait très correct se bijoux! Mais defois il y a quelque hic! Mais moi ça  serais que pour prendre des photos...
  • ebola le 26-11-2007 : la remaqrque est intéressante cristiano !sinon Lola regarde il y a très certainement un bouton qui ressemble à ça et qui doit changer l'affichage je pense
  • cristiano le 25-11-2007 : peut être que tu n'as pas pris de photos...:jesors:
  • Lola le 24-11-2007 : Nan justement rien..Bon bah j'irai raler un p'tit coup au magasin =)Merci quand même